Un robot-chauve-souris fait de l’espionnage de « haut » vol

robot-chauve-souris1

Les chercheurs de l’université de l’état de Caroline du Nord (USA) ont développé des robots chauve-souris. Cette nouvelle génération de robots volants est plus manœuvrable et performante que les anciennes générations de type avion ou hélicoptères. Dans un effort pour reproduire la nature, les chercheurs ont étudié attentivement le squelette de la chauve-souris et son système musculaire afin de mieux comprendre son fonctionnement. Un peu moins sexy que le robot-colibri dont nous avons déjà parlé, ce robot a la particularité d’avoir des « muscles » métalliques.

De ces recherches est né le léger (moins de 6 grammes) squelette du robot-chauve-souris qui tient dans la paume de votre main. Les chercheurs développent maintenant les articulations, le système musculaire et la membrane des ailes qui lui permettront par la suite de voler comme ses consœurs en chair et en os. Pour le système musculaire, les chercheurs utilisent des matériaux intelligents qui réagissent à la chaleur et font se contracter les câbles comme s’il s’agissait de « muscles de métal ».

Ce robot pourrait bien évidemment avoir des applications d’espionnage en survolant facilement les zones à surveiller ou d’explorations des endroit confinés où les manœuvres des engins classiques sont plus difficiles, mais il pourrait également permettre de mieux comprendre l’aérodynamique et la manière dont les chauve-souris se déplacent.

[Science Daily]


Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous au flux RSS et/ou venez discuter sur les forums...

Le 12 juillet 2009 | Classé dans Fun, Recherches, Robots Animaux, Robots Militaires, Robots Mobiles.
Tags: , , , , ,

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes)
Loading...

Partager cet article via mail Partager cet article via mail | Imprimer cet article Imprimer cet article






2 Comments »

  • Ping by Un robot chauve – souris pour faire de l’ espionnage | Mystère et phénomène inexpliqué . — 23 février 2010 @ 8:45

    […] Un robot-chauve-souris fait de l’espionnage de « haut » vol […]


  • Comment by Icare — 25 mars 2010 @ 22:28

    De Vinci a enfin ses contemporains !
    A quand les ailes volantes humaines pour réellement décoller du sol comme n’importe quel oiseau ou chauve-souris ? Avec, par exemple, un système de démultiplication d’effort par engrenages (principe du dérailleur de vélo) couplé à un petit moteur d’appoint, le tout situé dans le dos au niveau des épaules et relié à des ailes en matériaux très légers type fibre de carbone et au design d’ailes de chauve-souris (toile des ailes allant jusqu’aux chevilles et plus large aux extrémités).
    Avec la technologie d’aujourd’hui, ne serait-ce vraiment pas réalisable ?? Ainsi, fini les embouteillages dans les rues et on entendait :  » – tu arrives à quelle heure au boulot ?
    – offf ! à vol d’oiseau, je dirais… 2 minutes, à tout de suite !  »
    Un grand bravo à votre site !
    Icare.


Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire