- RobotBuzz - http://www.robotbuzz.fr -

Icub, le petit robot part s’humaniser à Lyon

main-icub-sait-faire-passer-des-emotions-par-son-regard_5081_w560 [1]

Icub arrive à Lyon ! Ce petit robot humanoïde de 104cm et de 18 mois d’âge mental est un de mes chouchous car j’ai déjà eu l’occasion de le voir à l’œuvre grâce à mes amis du laboratoire de Robotique de Paris qui ont travaillé dessus. Icub a du se faire railler par ses camarades de classe car il entame une phase d’humanisation au sein de l’équipe « Robot Cognition Laboratory » du laboratoire de l’Inserm et de l’université Claude Bernard Lyon 1.

Avec ses 18 mois d’age mental (comprendre son intelligence artificielle 😉 ) et ses capacités semblables à celles d’un enfant de 3 ans, Icub entame un stage intensif de 4 ans dont le but est de le rendre plus humain « en développant chez lui le langage, la perception de son environnement, sa représentation dans l’espace et sa capacité d’interagir, de coopérer avec les êtres humains » explique Peter Ford Dominey, directeur de recherches au CNRS en charge du développement d’Icub.

Lyon a obtenu son robot ainsi qu’un fond de soutien d’un million d’euros, comme les 5 autres laboratoires qui ont remporté l’appel d’offre pour ce projet lancé par le consortium européen RobotCub. Chacun des six robots a coûté 300 000 euros pour les seules pièces détachées.

« Il s’agit de construire en Europe un robot humanoïde de pointe capable de concurrencer ce qui se fait au Japon. L’Europe avait besoin d’un projet compétitif« , explique Médi Khamassi, ingénieur informatique et spécialiste des neurosciences.

Mais le but du jeu n’est pas de créer là un robot de compagnie pour le commercialiser, Icub est simplement « l’ultime outil de simulation pour comprendre le fonctionnement de notre cerveau » explique Peter Ford Dominey, Icub est uniquement une plateforme européenne de recherche coopérative, pour le moment du moins…

deux-apercus-du-robot_5079_w560 [2] icub-contemplant-ses-mains_5078_w560 [3] icub-gros-plan-sur-la-tete-du-robot_5083_w560 [4]

[RobotCub [5]]

update: à lire la chronique de Sandrine Boucher [6]