Le ver à soie cyborg conduit une voiture par la pensée!

3688385_a1fcc1e88c_l

Yohei Kanzaki, professeur au Centre de recherches sur la science et la technologie de l’Université de Tokyo, a étudié les cerveaux des insectes pendant trois décennies et est devenu un pionnier dans le domaine des insecte-machines hybrides. Son but est de comprendre le cerveau humain afin de pouvoir rétablir artificiellement les liaisons neuronales endommagées par la maladie ou par accident.

Mais pour atteindre cet objectif, il s’est intéressé de près à la « cervelle » des insectes beaucoup plus simple que notre  cerveau et notamment au  minuscule cerveau de 2 mm du papillon du ver à soie.

Yohei Kanzaki espère recréer artificiellement les schémas cérébraux des insectes à l’aide de circuits électroniques. Son équipe est parvenue à modifier génétiquement un papillon de ver à soie mâle afin de le faire réagir non plus à l’odeur mais à la lumière, ou bien aux émanations dégagées par une autre mite.

L’équipe de chercheurs travaille depuis les années 90 sur des machines hybrides mi-insecte, mi-robot. Au cours d’une expérience, ils ont montré qu’un papillon de ver à soie mâle, harnaché à une sorte de voiture miniature alimentée par des piles, pouvait diriger le véhicule vers la droite ou vers la gauche en fonction de l’endroit où les chercheurs déposaient l’odeur d’une femelle. Pour un autre essai, plus avancé, ils ont tranché la tête d’une mite (!) et l’ont fixée à l’avant d’une voiture identique. Ils ont ainsi pu observer quelles cellules nerveuses étaient stimulées, en utilisant un marquage fluorescent et une image en 3-D.

Yohei Kanzaki pense que les animaux, comme les hommes, peuvent s’adapter à des changements de conditions et d’environnement. « Les êtres humains ne marchent qu’à une vitesse de cinq kilomètres par heure en moyenne mais sont capables de conduire une voiture qui roule à 100 kilomètres/heure, relève-t-il. Notre cerveau transforme la voiture en une extension de notre corps. Je pense qu’un cerveau d’insecte pourrait être capable de conduire un véhicule comme nous« .

Cela promet pour les interfaces homme-machine du futur ! Je vous dis qu’on aura plus besoin de clavier et autre manettes…

[digitalperformanceculture]


Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous au flux RSS et/ou venez discuter sur les forums...

Le 23 juillet 2009 | Classé dans Recherches, Robots Animaux.
Tags: , , ,

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes)
Loading...

Partager cet article via mail Partager cet article via mail | Imprimer cet article Imprimer cet article






Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment