RobotProf nippon: l’asservissement de l’homme par les robots en route

PD*27323236

C’est parti, les robots lancent officielement l’élevage des humains afin de nous transformer en pile vivante pour alimenter la matrice et c’est bien sûr au Japon que ca commence…

Plus sérieusement, ce dispositif, créé par des scientifiques après 15 ans de recherche, est testé dans une école primaire de Tokyo.

Nommé Saya, elle peut parler des langues différentes, effectuer les appels, fixer les tâches et faire des expressions faciales – y compris la colère -, grâce à 18 moteurs caché derrière son visage en latex.

L’humanoïde a été conçu à l’origine pour remplacer une série de travailleurs, y compris les secrétaires, dans le but de permettre aux entreprises de réduire les coûts tout en conservant une certaine forme d’interaction humaine.

Son créateur, le professeur de sciences Hiroshi Kobayashi à l’Université de Tokyo, a travaillé sur ce robot pendant 15 ans. Elle est le dernier exemple de la diffusion des robots dans tous les aspects de la vie au Japon. Ils guident déjà le trafic, tentent d’attirer les diplômés de l’université à s’inscrire à des cours et sont en cours d’élaboration pour accompagner les personnes atteintes d’Alzheimer.

Le gouvernement japonais a déclaré que d’ici à 2015, il veut un robot dans chaque foyer et investit 35 millions de dollars dans l’intelligence  robotique pour cela.

Pour rappel la poussée vient du Japon car le vieillissement de la population – dans sept ans, un Japonais sur quatre aura plus de 65 ans – ce qui signifie que le nombre de travailleur est en baisse, les coûts salariaux pour les entreprises en hausse et les difficultés de recrutement.

[Traduction de l’article du telegraph]


Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous au flux RSS et/ou venez discuter sur les forums...

Le 16 juin 2009 | Classé dans Recherches, Robots d'assistance, Robots éducatifs, Robots Humanoides.
Tags: , , , , ,

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes)
Loading...

Partager cet article via mail Partager cet article via mail | Imprimer cet article Imprimer cet article






Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment