Thérapie assistée par robotique

robot-assisted-therapy-for-stroke-victimsUne étude américaine menée par l’Université de Californie à Irvine a montrée l’utilité de l’usage de robot set de systèmes haptiques dans la rééducation des victimes à long terme de crise cardiaques.

En effet, 15 patients d’une soixantaine d’années et ayant souffert de crises cardiaques depuis au moins 10 ans ont suivis cette thérapie où on leur a appris à agripper grâce au mécanisme sur la photo ci-dessus.

Le but de ce mécanisme est de leur réapprendre les positions nécessaires pour réaliser différentes taches, en aidant les muscles appropriés et en reformant les connections dont le cerveau a besoin pour opérer la main.

Après quelques mois, tout les patients ont montré des résultats positifs, surtout ceux qui avait le plus de mobilité dès le départ. Cela a démontré que l’assistance robotique est un bon moyen d’aider les gens à regagner leur mobilité via cette thérapie.

video : http://link.brightcove.com/services/link/bcpid1559540561/bctid13607859001

[Dvice]


Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous au flux RSS et/ou venez discuter sur les forums...

Le 23 février 2009 | Classé dans Recherches, Robots Médicaux.
Tags: , ,

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (0 vote)
Loading...

Partager cet article via mail Partager cet article via mail | Imprimer cet article Imprimer cet article






2 Comments »

  • Comment by marliangeas — 6 mars 2009 @ 11:13

    j’ai découvert ce robot, je crois qu’il n’est pas fait en france.
    je voudrais savoir si ce n’est qu’un kiné qui l’utilisait ou si c’est un particulier qui peut s’en servir et, dans le cas ou ça serait positif, combien il couterait


  • Comment by admin — 6 mars 2009 @ 11:31

    Ce robot précis là, je ne pense pas puisqu’il vient de servir pour cette étude préalable.
    Après il y en a d’autre en France, mais ca reste assez localisé (pour test sur des échantillons de personnes). La thérapie aidé par l’haptique en est encore à ses balbutiements… 😉


Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire