Robot Buzz
Informations et actualités sur les robots, la robotique à la maison mais aussi sur l’habitat en général

4 clés pour acheter un bien immobilier

4 clés pour acheter un bien immobilier

L’achat d’une maison ou d’un appartement doit être parfaitement préparé. C’est un achat qui demande un budget important et qui doit répondre à vos besoins et à vos attentes. Il est donc nécessaire de connaître les points clé qui vous aideront à dénicher la maison de vos rêves. Voici donc 4 des points les plus importants à connaître avant d’acheter un logement.

Un budget parfaitement évalué

Avant même d’entreprendre les recherches d’un bien immobilier à acheter, vous devez évaluer vos capacités de financement.

Pour cela, rapprochez-vous de votre banquier afin de connaître votre capacité d’endettement. Vous pouvez aussi contacter différentes banques pour faire jouer la concurrence.

Ensuite, renseignez-vous sur vos droits à l’obtention d’un PTZ (prêt à taux zéro) et sur les aides éventuellement octroyées par votre agglomération.

Évaluez aussi le budget dont vous allez avoir besoin en incluant les frais bancaires, les assurances, les taux d’intérêt, etc.

Puis, à ce budget, pensez à y ajouter les frais de notaire, soit 7 % du prix d’achat net vendeur.

Il est aussi important d’inclure dans votre budget la taxe foncière à venir et les éventuelles charges de copropriété.

Ciblez les biens qui correspondent à vos besoins

En fonction du budget que vous avez calculé, vous pouvez commencer à rechercher le logement qui vous correspond.

Pour ne pas perdre de temps en visites infructueuses, établissement une liste des points les plus importants pour vous, afin de cibler au mieux vos recherches.

Quel type de quartier vous souhaitez, quelles commodités à proximités, quelle exposition, taille des pièces et surface de la maison, jardin ou terrasse, parkings, etc.

Si lors de vous visites vous constatez qu’il y a une différence palpable entre ce que vous souhaitez et la réalité des prix du marché, alors vous allez devoir adapter vos exigences.

Mais outre le logement en lui-même, pensez à faire un rapide état des lieux de l’immeuble s’il s’agit de l’appartement. Faites aussi un tour dans le quartier afin de voir si l’ambiance vous plait. N’hésitez pas à y passer aussi les soirs de week-end, ça vous permettra de voir s’il s’agit d’un quartier vivant, si vous risquez d’être soumis à des nuisances sonores, et si vous vous y sentez en sécurité.

  Comment faire un rachat de crédit immobilier ?

Soyez attentif aux détails durant les visites

Lors des visites, il arrive qu’on se laisse emporter par les émotions. Seulement, vous ne devez pas perdre de vue que vous êtes là pour acheter un bien immobilier au meilleur prix et que vous mettez en jeu une certaine somme.

Durant une visite, il y a un certain nombre de points à vérifier. Faites un point sur l’état général du logement, puis regardez plus en détail les toitures, les murs, les salles d’eau.

Contrôlez les différents diagnostiques obligatoires et faites un pont sur les travaux effectués par le propriétaire.

N’hésitez pas à demander à faire une deuxième visite en choisissant un jour différent ainsi qu’un horaire différent. Vous pourrez ainsi constater l’ensoleillement et d’éventuelles nuisances.

Si le logement nécessite des travaux, faites les chiffrer afin de pouvoir mieux négocier son prix.

Lancez les négociations en faisant une offre d’achat

Dès que vous trouvez le bien immobilier qui vous correspond, faites une offre d’achat au vendeur. Vous lui montrerez ainsi votre motivation et votre sérieux.

Bien que pas obligatoire, l’offre d’achat permet de lancer les négociations. Elle se fait soit de façon orale, soit de façon écrite. Toutefois, seule l’offre écrite engage les deux parties.

L’offre d’achat écrite est un acte juridique qui sert de préambule à la promesse d’achat. Elle doit être rédigée de manière conforme. Pour cela, le mieux est de faire appel à un agent immobilier qui saura la rédiger en faisant apparaître toutes les clauses obligatoires.

Vous ferez ensuite parvenir votre offre d’achat au propriétaire. Ce dernier peut soit l’accepter, soit la refuser. Il peut aussi vous faire parvenir une contre-proposition.

Ce n’est que lorsque vous avez trouvé un accord avec le vendeur que la vente est considérée comme formée. Cet accord vous permet de passer à la signature du compromis de vente, et enfin, à l’acte définitif de vente.

Si jamais vous souhaitez vous rétracter, sachez que vous bénéficiez d’un délai de 10 jours maximum. Dans le cas où vous dépasseriez ce délai, vous devriez alors payer des dommages et intérêts au vendeur.