Robot Buzz
Informations et actualités sur les robots, la robotique à la maison mais aussi sur l’habitat en général

Que faut-il savoir pour faire l’aménagement de ses combles ?

Que faut-il savoir pour faire l’aménagement de ses combles ?

Votre maison, a-t-elle un grenier ? Grâce à un aménagement bien pensé, cette particularité peut se transformer en un charmant espace de vie supplémentaire et contribuer à améliorer les performances énergétiques de votre logement.

Nous voyons tous des greniers et des combles joliment décorés et aménagés. Nous avons tous rêvé de posséder des combles où passer du temps et même une chambre dans les combles. Mais pour passer à l’étape aménagement des combles, il est important de connaître certains points clés.

Les démarches légales pour aménager les combles

Beaucoup pensent qu’il n’y a pas de dossier spécifique ou de demande de permis de construire, puisque le comble est déjà là. Cependant, bien qu’ils existent, ils ne sont pas encore légalement utilisables. Et si, à un moment, ça devient habitable, il y a des démarches administratives qui doivent être faites et les tâches légales qui y sont liées doivent être respectées. Une fois que vous avez clairement défini votre projet et pris la décision sur la carrière que vous souhaitez offrir à votre loft, il est conseillé de bien assimiler les démarches administratives indispensables et les obligations légales à respecter.

De cette manière, voici les démarches réglementaires importantes :

  • auprès de la mairie pour demander un permis de construire si cela est nécessaire ;
  • faire appel à un architecte si la surface habitable dépasse 150 mètres carrés ;
  • une déclaration de la modification de la surface habitable auprès des impôts ;
  • une déclaration du changement à l’assureur.

Même si votre développement est conforme à la réglementation en vigueur, vos chers voisins ont des recours. Ils disposent d’un délai de 2 mois pour les contester, à compter de la date de délivrance du permis de construire ou de l’autorisation de travaux. Ainsi, dans le cas d’une isolation des combles dans une copropriété, il est important d’en informer le syndic.

Le coût d’un aménagement des combles

Le coût de travaux des combles peut augmenter rapidement si cela implique la toiture. Pour un petit aménagement comprenant l’isolation de la toiture par l’intérieur et sans intervention de toiture, le coût au mètre carré de plancher est compris entre 400 et 600 euros. À ajouter : travaux de raccordement, ajout éventuel d’escaliers, modes de chauffage, etc. Dans le cas d’une rénovation d’un loft qui consiste à surélever le toit et à créer des pièces d’eau, le coût au mètre carré est compris entre 1 200 et 1 500 euros.

  Quelle épaisseur d'isolation des combles choisir ?

À noter que vous pouvez bénéficier d’une aide financière pour travailler sous certaines circonstances, à condition que ces dernières contribuent à l’amélioration de la performance énergétique. Les aides sont : Ma Prime Rénov’, Certificat d’Economie d’Energie, Lot Energie 5,5 % TVA.

Ce qu’il faut savoir pour bien aménager ses combles !

Chaque projet de rénovation est unique. Bénéficiez donc de l’intérêt de l’architecte pour un accompagnement personnalisé ! Ce dernier ne pensera pas forcément à tout, mais il fera évoluer itérativement l’aménagement en intégrant progressivement les contraintes techniques du système existant et les besoins du client.

Le choix final dépend de nombreux critères : les besoins et le mode de vie des habitants, la configuration existante, les contraintes techniques, comme les prises d’eau ou les branchements électriques, la valeur ajoutée de ces pièces par rapport à leur prix et le budget aussi !

Nous trouvons deux solutions pour l’isolation des combles aménagés : intérieure ou extérieure. L’isolation extérieure consiste à enlever la toiture existante et à la refaire. L’importance des travaux est plus grande et le volume est souvent limité par l’urbanisme local.

Aussi, lorsque la toiture est en bon état, la hauteur est bonne et le comble est aménagé, il n’y a aucun intérêt à le modifier, alors, l’isolation peut se faire par l’intérieur. Quand on pense à l’isolation des combles, il faut penser aux performances thermiques globales de l’enveloppe. Cela passe donc, non seulement par le toit, mais aussi, par l’ouverture du grenier. Dans le cas où les ouvertures sont inefficaces (bonne menuiserie, double vitrage et ombrage) ou si l’isolation environnante n’est pas bien posée, il y a risque de ponts thermiques et donc, de déperdition de chaleur.

Enfin, avant de débuter les travaux d’aménagement des combles, il faut s’assurer d’avoir effectué toutes les démarches de la mairie, prévu d’éventuelles études de structure pour s’assurer que le projet est faisable, disposé d’un petit budget nécessaire, vérifié les travaux qui seront réalisés avant que le professionnel de l’assurance ne signe le devis, souscrit vous-même l’assurance dommages et fixé un échéancier avec l’artisan.