Robot Buzz
Informations et actualités sur les robots, la robotique à la maison mais aussi sur l’habitat en général

Comment fonctionne une SCPI ?

Comment fonctionne une SCPI ?

La SCPI est un sigle qui permet de définir les sociétés spécialisées dans le placement immobilier. Sa création aide les particuliers à diversifier leurs parcs immobiliers. Pour ce faire, ils compteront sur le concours de plusieurs investisseurs.

Le principe de la société

L’achat d’un bien immobilier réclame une somme importante. De ce fait, un investisseur disposant d’un capital limité ne pourra pas effectuer cette action sauf s’il contracte un prêt bancaire. Il détient alors en exclusivité le bien acquis et supporte les montants liés aux remboursements du crédit. Par contre, il jouit du logement comme bon lui semble. Il peut mettre en location ou venir y habiter.
Pour réduire les fonds engagés, une alternative consiste à acquérir une part dans une SCPI (société civile de placement immobilier) déjà en activité ou en instance de création. Il s’agit d’une association fondée dans le but d’acheter nombreux immeubles ou des locaux commerciaux dans un secteur prédéfini. Mais contrairement à l’investissement individuel, plusieurs associés apportent une contribution financière dans l’opération. Ils deviennent ainsi des actionnaires. L’avantage de l’approche est que le détenteur de capitaux pourra partager les risques avec d’autres tiers.

L’intérêt d’investir dans l’actif

Les infrastructures achetées seront mises en location à des entreprises, boutiques et entrepôts. L’information à savoir que la cible principale d’une scpi reste le secteur tertiaire. Une fois les locataires installées, le scpi collectera les loyers par le biais d’une société de gestion. À noter que les loyers sont versés de façon trimestrielle et non tous les mois comme dans le cadre d’un bail classique.

  Tout savoir sur le conseil syndical

Chaque investisseur perçoit une partie des fonds reçus au prorata de leur investissement respectif. Dans ce sens, plus vous détenez des parts et plus vous êtes susceptible de toucher des revenus locatifs conséquents, selon la modalité de distribution prévue. En effet, vous ne touchez pas tout de suite les loyers. Il existe une période appelée délai d’entrée en jouissance. C’est la différence de temps entre lesquelles vous avez acquis les actifs et la perception des premiers revenus. Il s’étend de 3 à 6 mois.

Le gestionnaire doit être reconnu par l’AMF. L’organisme attribuera un agrément au prestataire pour qu’il puisse opérer sur le territoire. Au-delà des aspects financiers, il gère l’ensemble des patrimoines. Son travail vise donc à apporter une transparence aux associés.
L’acquisition d’une part scpi peut être faite de maintes manières. L’intéressé a la possibilité de miser sur les solutions suivantes :

  • Achat via une plateforme en ligne
  • Au comptant
  • À travers une assurance vie
  • À crédit

Les inconvénients liés aux placements financiers

Un temps d’attente important est utile avant de pouvoir envisager la revente des parts. Il va souvent jusqu’à 10 ans. Autrement dit, le capital initial doit rester en place sur le long terme. À l’inverse, vous ne récupérez pas une plus-value. En cas de besoin financier urgent, vous pouvez néanmoins céder vos actions sauf dans des cas exceptionnels.

Le retrait imprévu peut désavantager le vendeur. Mentionnons la scpi fiscale qui obligera le promoteur à attendre le délai de détention. La non-observation de cette recommandation conduira à l’annulation de tous les atouts fiscaux accordés avant la date de vente. Dans une scpi assurance-vie, il faut garder les parts pendant 8 ans. Outre, les dividendes dépendront du taux d’occupation des biens immobiliers.