Robot Buzz
Informations et actualités sur les robots, la robotique à la maison mais aussi sur l’habitat en général

Domotique : quels critères pour choisir son portail automatique ?

Domotique : quels critères pour choisir son portail automatique ?

Choisir un portail automatique pour sa maison constitue une mission à ne pas prendre à la légère. En effet, au regard du rôle d’envergure que joue cet équipement, il semble judicieux de procéder à une sélection de qualité. Rappelons-le, le portail sert de transition entre votre maison et l’extérieur. Il permet de clore votre propriété afin d’en faire un espace privé et de sécuriser vos biens. Quels critères faut-il alors prendre en compte pour choisir son portail automatique ? Voici la réponse.

Le type d’ouverture envisagé

Le premier critère de choix d’un portail est le type d’ouverture envisagé. Il existe en réalité deux principaux types d’ouvertures motorisées. Il s’agit notamment du portail battant et du portail coulissant. Le premier se compose de deux vantaux qui peuvent s’ouvrir aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur. Le second quant à lui dispose d’un seul vantail qui s’ouvre latéralement. Pour ce dernier, avoir un espace de roulement suffisant pour l’installer s’avère indispensable.

Ainsi, la configuration d’espace de votre maison devra vous orienter dans le choix d’un type ouverture. Dans tous les cas, quel que soit le type de portail que vous désirez installer, il importe de solliciter l’accompagnement d’un spécialiste en la matière. Celui-ci pourra analyser les contraintes techniques en jeux pour une installation optimale. Rendez-vous sur les pages d’AZUR DEPAN pour en savoir +.

Le type de motorisation à intégrer

Après le choix du type d’ouverture, il faut s’intéresser au type de motorisation à intégrer. Vous devrez faire preuve de grande sélectivité à ce niveau, car il s’agit du point d’automatisation de votre portail. En réalité, un mauvais choix pourrait entrainer la récurrence de certaines pannes. Vous pouvez trouver une liste des différents cas de dysfonctionnements possibles sur azurdepan.fr.

  Mon robot et moi : magazine de cuisine adapté aux robots multifonctions

Pour un portail battant, vous disposez d’une variété d’options de motorisation. Entre motorisation à bras et motorisation à vérins ou même motorisation intégrée, vous devrez déterminer l’alternative qui répond le mieux à vos besoins. Précisons que chaque option présente ses avantages et ses inconvénients. La motorisation à bras par exemple vous permet de préserver la structure du portail, mais requiert assez d’espace pour le déploiement des bras. Une motorisation intégrée est généralement recommandée pour son esthétique, sa facilité d’installation, sa fiabilité et sa sécurité.

Parlant du portail coulissant, la motorisation à crémaillère est la solution la plus utilisée. Le moteur sur un rail de guidage au sol permet de déplacer le portail ; un fonctionnement adapté à tout type d’ouverture coulissante. Il faudra cependant prévoir un espace de dégagement latéral suffisant.

Les détails de l’esthétique

Ici, il s’agira principalement de réfléchir à la forme du portail à choisir, au matériau qui le constituera puis au degré d’intimité voulu. Commençant par la forme du portail, vous avez le choix entre la forme droite, celle du chapeau de gendarme ou encore la convexe. Tout dépend exclusivement de vos gouts. Ensuite vient le choix du matériau. Au-delà de l’esthétique, la solidité doit faire partie de vos critères de décision à ce niveau. De l’acier prêt à peindre sera par exemple une option digne d’intérêt.

Enfin, selon le degré d’intimité voulu, vous choisirez d’installer soit un portail ajouré, soit un portail demi-ajouré ou un portail plein. Chacun présente évidemment ses avantages et ses inconvénients. Être à l’abri des regards ou disposer d’une vue sur l’extérieur ; à vous d’en décider.