Robot Buzz
Informations et actualités sur les robots, la robotique à la maison mais aussi sur l’habitat en général

Comment isoler sa maison avec de la paille ?

Comment isoler sa maison avec de la paille ?

Isoler une maison avec de la paille est non seulement économique, mais aussi écologique. Mais, comment s’y prendre ? Découvrez notre guide pour une isolation parfaite de votre habitation avec des bottes de paille. Retrouvez le guide complet sur Magazine PE&BC.

Étape 1 : Monter les murs avec des bottes de paille

Ici, votre maison est déjà préalablement construite avec une structure en bois ou en métal. Il ne vous reste plus qu’à isoler les murs avec des bottes de paille. Nous vous recommandons d’utiliser des bottes faites de paille, mais non du foin provenant d’herbes coupées. Veillez à ce que la paille soit bien sèche avec un taux d’humidité inférieur à 20 %. Ce niveau d’humidité doit être gardé jusqu’au recouvrement des bottes de plâtre. Cela permet de garantir des murs exempts de moisissure.

Si vous voulez correctement monter les murs, il est indispensable d’utiliser des tiges d’arrimage de 2 à 3 cm de diamètre pour bien aligner les bottes de paille. Assurez-vous que ces tiges soient bien fixées dans la structure de fondation. Pour information, le prix d’une botte de paille est autour de 7 euros le m2.

Étape 2 : Enduire les murs de plâtre

Plusieurs types de plâtres peuvent être utilisés pour recouvrir et protéger la paille. Le choix de celui-ci doit se faire en fonction de son prix et de son efficacité en fonction du climat de la région où est bâtie votre maison en paille. Munissez-vous d’outils de plâtrier pour appliquer le produit et obtenir ainsi une finition impeccable. Pour avoir un effet plus rustique, il vous est possible d’enduire le plâtre avec vos mains.

  Comment réaliser des travaux d'isolation des combles ?

Une fois que vous avez terminé l’application du plâtre, inspectez votre travail pour vérifier si chaque surface de paille a été bien recouverte. Dans le cas échéant, elle ne sera pas protégée de l’humidité, du feu ou de certains animaux tels que les insectes et les rongeurs.

Étape 3 : Appliquer une peinture perméable à l’air

Cette dernière étape consiste à enduire la couche de plâtre d’une peinture perméable à l’air. Pour ce travail, utilisez un produit à base de silicate qui assure une protection optimale contre les rayons ultraviolets. Privilégiez également une peinture exempte de résine artificielle, de solvant à base de pétrole ou de matériau toxique.

À noter qu’une peinture perméable à l’air s’applique de la même façon qu’une peinture classique. Assurez-vous seulement de bien respecter les instructions spécifiques inscrites sur l’emballage du produit. Les murs enduits de plâtre doivent être, aussi, propres et secs avant d’être peints.