Robot Buzz
Informations et actualités sur les robots, la robotique à la maison mais aussi sur l’habitat en général

Quand paye-t-on l’assurance habitation ?

Assurance habitation : quand faut-il la payer ?

Le propriétaire qui occupe son bien n’a aucune obligation de souscrire une assurance habitation. Toutefois, la plupart passent par ce contrat, car, en cas de défaut d’assurance, le propriétaire est contraint de prendre en charge seul tous les préjudices.

Le choix de l’assurance multirisque habitation est la plus courante auprès de la compagnie de son choix. C’est une garantie multirisque qui protège l’habitation immobilière ainsi que les biens mobiliers, que l’on soit victime ou responsable du dommage. En pratique, sont couverts les dégâts des eaux, les incendies et explosions, le vol, les catastrophes naturelles. D’autres dégâts, comme les catastrophes technologiques, les dommages électriques, la recherche de fuite d’eau à l’extérieur de l’habitation, peuvent être pris en compte selon les termes du contrat souscrit, ainsi que des options.

Une réserve, pour les logements situés au sein d’une copropriété, l’assurance habitation est obligatoire pour les propriétaires.

Assurance habitation obligatoire pour les locataires

Pas d’obligation pour les propriétaires, en revanche, les locataires sont légalement contraints de souscrire une assurance habitation pour le logement qu’ils occupent. Le propriétaire doit veiller à ce que le propriétaire puisse justifier avoir souscrit une assurance pour couvrir les risques liés à la location, dégâts des eaux, incendie et explosion, vol et catastrophes naturelles.

Quand payer la prime d’assurance ?

Le souscripteur a le choix entre le règlement de la prime à échéance ou le prélèvement mensuel. La première possibilité pour l’assuré est de régler le coût de l’assurance à l’échéance du contrat, qui peut être la date anniversaire de la souscription du contrat, ou le 31 décembre, voire le 31 mars. On trouve la date d’échéance sur l’avis d’échéance.

  Propriétaire bailleur : comment protéger votre bien ?

Depuis la loi Chatel sur la protection des consommateurs, l’avis d’échéance est accompagné d’un document informant de la durée du préavis à respecter pour résilier le contrat. Sans résiliation, le contrat bénéficie d’une reconduction automatique pour une année supplémentaire.

Si on ne règle pas à l’échéance ? La compagnie d’assurance enverra une mise à demeure de payer. Faute de quoi les garanties cesseront trente jours après cette mise en demeure, et le contrat sera annulé.

Le paiement par prélèvement mensuel

En cas d’option par prélèvement mensuel, l’avis d’échéance est accompagné d’un détail des prélèvements à venir, comprenant les montants et les dates de prélèvement. De la même façon qu’en cas de non-paiement à l’échéance, le contrat sera annulé trente jours après la mise en demeure de paiement des montants contractuels.

Résilier le contrat vous exempt-il de payer la prime d’assurance ?

Pour ne pas régler l’échéance de l’assurance habitation, la résiliation du contrat est possible, en envoyant la lettre de résiliation à votre assureur par lettre recommandée avec accusé de réception. La première année de contrat, la résiliation ne peut intervenir que dans le délai de 2 mois avant la date d’échéance. Le contrat prendra fin à la date d’échéance. Au-delà de la première année, la résiliation est possible à tout moment et prendra effet 1 mois après la date de réception du recommandé demandant la résiliation du contrat.

L’assurance habitation étant obligatoire pour les locataires, ils ne peuvent résilier leur contrat d’assurance habitation chez un assureur sans souscrire à une autre. Alors pourquoi ne pas charger le nouvel assureur des formalités de résiliation auprès de l’ancien assureur ?