Robot Buzz
Informations et actualités sur les robots, la robotique à la maison mais aussi sur l’habitat en général

Taille des hortensias : quand et comment tailler ces arbustes ?

Taille des hortensias : quand et comment tailler ces arbustes ?

Très populaire dans le monde du jardinage, l’hortensia est une plante qui nécessite un certain entretien pour survivre. Loin d’être complexe, il consiste à bien tailler la plante dès qu’elle en a besoin. À cet effet, l’efficacité de la taille des hortensias dépend, en partie, du moment et de la méthode utilisée pour l’accomplir. Si vous possédez des hortensias, découvrez donc quand et comment les tailler.

Quelle est l’origine de l’hortensia ?

L’hortensia est une plante qui tire ses origines du Japon. Découvert au XVIIIe siècle par le botaniste Jan Frederik, il a été baptisé hydrangea en référence aux termes : hydro (eau) et angeion (cruche). L’une des particularités de cet arbuste est sa capacité à générer des fleurs en forme de bouquets. Plus communément appelés inflorescences, ces bouquets possèdent, en moyenne, 4 à 5 pétales.

En tant que plante d’exception, l’hortensia est caractérisé par une floraison généreuse dont la couleur varie selon l’acidité du sol. Ses fleurs peuvent arborer des nuances pastel comme le vert clair, le bleu ciel ou le rose pâle. Parfois, leurs couleurs peuvent tendre vers le blanc, le rouge brun, le rose velours ou le mauve. Au regard de cette diversité de couleurs, les Japonais le surnomment nanahenje qui veut dire « les sept transformations ».

Quand tailler les hortensias ?

taille hortensiasDe préférence, la taille des hortensias se pratique après la période de floraison de l’arbuste. Cela équivaut notamment à la saison de l’automne. Il faut dire qu’à ce moment de l’année, la plante ralentit son processus de croissance pour se plonger progressivement vers un état de dormance. Au cours de cette étape, vous devez donc effectuer une taille superficielle sur vos arbustes.

En grande partie, cela consiste à retirer les fleurs fanées et bois morts qui alourdissent la plante. Pendant la taille, il est primordial que vous vous gardiez de couper franchement vos hortensias. En effet, en hiver, il fait très froid ; pour cela, en effectuant de franches découpes sur vos arbustes, vous risquez de les endommager en les exposant à la gelée. Contentez-vous donc de juste rafraîchir les formes de vos hortensias en automne.

Quand les couper ?

Après avoir donné un coup de neuf à vos hortensias en automne, il faut envisager de les couper plus tard. Dans cette optique, il est préférable d’attendre la fin de l’hiver pour procéder à des tailles importantes sur vos arbustes. Si vous ne vous y mettez pas pendant les deux dernières semaines du mois de février, vous pouvez y aller durant les deux premières semaines du mois de mars.

Au cours de ces deux périodes, il faut souligner que les gelées sont beaucoup moins rudes et agressives. Par conséquent, vos plantes ne risquent pas d’être endommagées si vous les coupez. Bien entendu, vous pouvez également décider de couper vos hortensias au début du printemps. De cette manière, vous êtes certain d’écarter tous les potentiels risques d’endommagement.

  Eloigner les fourmis dans une maison ou un jardin

Comment tailler les hortensias ?

Planter des hortensias chez soi est une entreprise qui implique une routine d’entretien. En dehors des hortensias grimpants, toutes les formes d’hortensias ont besoin d’être taillées pour conserver leurs fraîcheurs. Pour réaliser cette taille, vous devez, avant tout, respecter les étapes suivantes :

S’équiper du matériel adéquat

Avant de commencer la taille proprement dite de vos hortensias, il est primordial que vous disposiez des outils adéquats. Ainsi, vous devez vous munir de :

  • Un sécateur ;
  • Un gant de jardinage ;
  • Une fiole de produit cicatrisant.

Le sécateur vous aide à retirer les branches et fleurs indésirables. Bien qu’il ne soit pas obligatoire, le gant protège vos mains au cours du processus. Quant au produit cicatrisant, il forme une barrière protectrice sur les endroits découpés pour éviter la pénétration de l’air et des bactéries.

Retirer les fleurs fanées

Après la floraison de vos hortensias, vous devez retirer les fleurs fanées de l’année précédente. Pour y arriver, il faut d’abord identifier les rameaux qui portent les têtes fanées. Après identification, il vous suffit de les couper au-dessus d’une paire de bourgeons vigoureux. Au cours du processus, gardez-vous de ne pas couper les rameaux au-delà de 30 cm de longueur.

Couper les tiges indésirables

Au cours de sa croissance, l’hortensia développe des tiges mal en point ou faibles. Compte tenu de leur inutilité, ces différentes tiges doivent être retirées lors de la taille. Grâce à cette opération, la touffe de l’arbuste est beaucoup plus aérée. Quant à sa silhouette, elle devient plus régulière. Bien entendu, les bois morts et les tiges qui naissent au centre de l’arbuste doivent également être coupés.

Ôter les tiges âgées

Près de la base des hortensias se trouvent des tiges anciennes. Loin d’être productives, ces dernières encombrent la touffe de la plante. Afin de les renouveler, vous devez les sectionner également. La coupe doit être effectuée au-dessus des bourgeons vigoureux. Une fois terminé, il ne vous reste qu’à appliquer le produit cicatrisant sur les diverses coupes. Assurez-vous de le faire surtout sur les grosses entailles.

Quelle routine d’entretien faut-il adopter pour l’hortensia ?

De manière générale, l’hortensia est une plante qui ne vous mènera guère la vie dure. Pour pérenniser son développement, il convient d’adopter certaines habitudes. Il s’agira de :

  • Bien l’arroser chaque soir, pendant les périodes estivales ;
  • Ajouter de l’engrais pour hortensia dans l’eau d’arrosage pendant la période du printemps ;
  • Utiliser un récupérateur pour recueillir l’eau de pluie qui est bonne pour la croissance de l’arbuste ;
  • Conserver l’humidité et la fraîcheur du sol, en paillant l’arbuste durant l’été ;
  • Ne pas arroser l’arbuste avec de l’eau contenant du calcaire, afin d’éviter la décoloration des fleurs ;
  • Retirer les têtes fanées après chaque floraison ;
  • Toujours supprimer les tiges âgées, les rameaux mal en point et les bois morts ;
  • Appliquer du mastic cicatrisant en cas de blessures ou de coupe ;
  • Faire appel à un spécialiste en cas d’anomalies ;
  • Mettre tout en œuvre pour traiter les éventuelles infections.

Si vous procédez à l’entretien de cette manière, vos hortensias n’auront aucun mal à survivre. À chaque floraison, ils ne manqueront pas de produire de belles fleurs.