Robot Buzz
Informations et actualités sur les robots, la robotique à la maison mais aussi sur l’habitat en général

Construire une maison individuelle PMR

Construire une maison individuelle PMR

Sommaire

La construction d’une maison individuelle PMR (Personne à Mobilité Réduite) est un projet de plus en plus populaire pour répondre aux besoins spécifiques des personnes handicapées ou âgées. La prise en compte des normes et réglementations relatives à l’accessibilité, ainsi que le respect de certaines caractéristiques essentielles, sont indispensables pour garantir le confort et la sécurité de ses résidents.

Réglementation et accessibilité

La construction d’une maison individuelle PMR doit être conforme à la réglementation en vigueur concernant l’accessibilité des bâtiments neufs. Il est donc impératif de respecter certaines normes pour assurer une parfaite adaptation du logement aux besoins des personnes à mobilité réduite. Pour avoir une idée du prix pour construire une maison individuelle PMR, il est conseillé de se renseigner auprès d’un professionnel expérimenté dans le domaine.

Ces normes ont pour objectif d’assurer l’autonomie et l’égalité d’accès aux espaces de vie communs et privés, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des lieux. Parmi ces exigences, on retrouve notamment :

  • la largeur des portes et dégagements, qui doit être suffisante pour permettre le passage d’une personne en fauteuil roulant ;
  • la présence de rampes d’accès ou d’élévateurs afin de franchir les différents niveaux du logement ;
  • la mise en place de dispositifs facilitant la circulation et le confort, tels que des barres d’appui ou des sièges de douche.

Espaces de vie adaptés à la mobilité réduite

Au-delà de se conformer aux normes réglementaires, la construction d’une maison individuelle PMR implique une réflexion globale sur l’aménagement intérieur et extérieur, ainsi que sur l’optimisation des espaces de vie pour répondre aux besoins spécifiques des personnes à mobilité réduite. Voici quelques points clés à prendre en compte dans votre projet :

Escaliers et accès

Les escaliers et les accès sont des éléments essentiels à considérer lors de la conception d’une maison individuelle PMR. Il est important d’éviter les marches trop hautes et opter pour un giron (avancée horizontale d’un escalier entre deux marches consécutives) généreux, permettant une montée facilitée. La mise en place de rampes ou de paliers intermédiaires peut également contribuer à améliorer la sécurité et le confort des utilisateurs. Si possible, prévoyez également un ascenseur ou un monte-escalier électrique pour faciliter l’accès aux étages supérieurs.

Espaces de circulation

Les espaces de circulation au sein d’une maison individuelle PMR doivent être suffisamment larges pour permettre le passage et les manœuvres d’un fauteuil roulant. Il est généralement recommandé de prévoir une largeur minimale de 1,20 mètre pour les couloirs, ainsi que des portes dont l’ouverture offre un dégagement d’au moins 0,80 à 0,90 mètre.

  Trouver le terrain constructible idéal pour votre projet

Chambres et salles de bains

L’aménagement des chambres et des salles de bains dans une maison individuelle PMR doit tenir compte des besoins spécifiques des occupants en termes de mobilité et de confort. Une attention particulière devra être accordée à la dimension des pièces, à la configuration des meubles et équipements (placards, lit, lavabo, douche ou baignoire) et aux dispositifs d’aide à la mobilité qui pourront faciliter l’autonomie et le bien-être au quotidien (barres d’appui, sièges de douche, etc.).

Conception architecturale et matériaux de construction

La conception architecturale d’une maison individuelle PMR revêt une importance capitale pour répondre aux exigences d’accessibilité, de sécurité et de confort. L’agencement des différents espaces et la répartition des volumes doivent permettre de faciliter les déplacements, tout en optimisant le potentiel de chaque pièce. Pour cela, il peut être nécessaire de privilégier certaines dispositions telles que :

  • une implantation de plain-pied ou munie d’un ascenseur;
  • une organisation astucieuse des espaces, en optant par exemple pour une architecture ouverte et sans couloir (dite « en enfilade »);
  • l’installation de larges baies vitrées favorisant l’apport de lumière naturelle et la liaison entre intérieur et extérieur.

Quant aux matériaux de construction, il est important de privilégier ceux qui sont durables, résistants et faciles à entretenir. Les revêtements de sol antidérapants, de même que les menuiseries adaptées aux besoins des personnes à mobilité réduite sont également recommandés.

Solutions techniques pour améliorer le confort quotidien

Dans le cadre d’un projet de construction d’une maison individuelle PMR, il est possible d’intégrer diverses solutions techniques permettant d’améliorer significativement le confort quotidien des occupants.

Domotique et automatisation

L’utilisation de la domotique peut grandement faciliter la vie des personnes à mobilité réduite en rendant accessible l’accès et la gestion à distance de divers équipements du logement : chauffage, volets roulants, éclairage, etc. Il existe aujourd’hui un large éventail de dispositifs et d’applications pour piloter ces fonctionnalités à l’aide d’un smartphone, d’une tablette ou encore via la commande vocale. Vous pouvez vous tournez vers des professionnels comme par exemple Trecobat.